Projet Loi 110

Projet Loi 110 des assureurs automobiles

Les pratiques de dirigisme des assurés chez des réparateurs privilégiés des assureurs québécois sont illégales.

Les assureurs abusent des assurés en exerçant des pressions et pratiques illégales lorsqu'ils dirigent un assuré chez un répartiteur privilégié.

C'est effectivement illégale. En vertu du Code civil vous avez le droit de choisir le carrossier qui vous convient.



 

Droit de l’assuré

 

Les accidents font partie de la vie. Si cela vous arrive, il est normal que vous désiriez que votre véhicule soit restitué dans l’état qu’il était avant l’accident.

 

Les compagnies d’assurances peuvent suggérer des ateliers de carrosserie par contre, le propriétaire a le privilège de choisir son atelier de carrosserie et l’assureur doit respecter cette décision.

 

Malheureusement, certaine compagnie d’assurance incite ou oblige le consommateur à ce rendre à un atelier de carrosserie choisi par elles et font croire que les réparations ne seront pas couvert ou que la garantie expirera si vous désirez vous rendre dans un autre atelier de carrosserie. Elles désirent vous diriger vers un atelier qui fait partie des « bannières en carrosseries ». De plus, elles vous font croire que les ateliers qui font partie des bannières ont du personnel plus qualifier, plus performant et moins onéreux ce qui est complètement faux. Ce que les compagnies d’assurance ne disent pas c’est qu’elles font des pratiques frauduleuses en vous digirant chez une bannière pour les réparations de votre véhicules.  Tout ceci est une pratique illégale.

 

Vous n’êtes nullement tenu légalement de vous rendre à l’atelier de carrosserie choisi par votre compagnie d’assurance.  Vous êtes le propriétaire du véhicule, vous payez les primes d’assurance, vous avez le droit de confier les réparations de votre véhicule aux carrossiers de votre choix!

 

Ne laissez personne décider à votre place!